Anjou PAJ Vacances
Points d’Acueil Jeunes - Maine et Loire

COMMENT OBTENIR LE LABEL PAJ ?

GENERALITES

La sécurité des mineurs en accueil collectif de mineurs fait l’objet d’une attention toute particulière de la part du ministère de la santé, de la jeunesse et des sports. C’est dans ce cadre que la direction départementale de la jeunesse et des sports du Maine et Loire attribue, depuis plusieurs années, le label PAJ aux structures qui accueillent des mini-camps des différents établissements de loisirs, qui leur offrent des espaces de campement pour un coût réduit et un minimum d’équipements, et leur proposent une série d’activités culturelles et (ou) sportives.

Ce label apporte des garanties sur l’accueil, les équipements et les activités proposées.

La direction départementale soutient financièrement cette action chaque année en prenant en charge une partie de l’encadrement des activités proposées.

La plupart des structures labellisées se sont regroupées pour former un collectif. Cela permet de mutualiser les moyens, et notamment, de diffuser une plaquette regroupant les informations fournies par chaque PAJ.

FONCTIONNEMENT

Public accueilli

  • - Les PAJ sont utilisés essentiellement par des groupes dont l’âge varie de 6 et 16 ans pour des séjours n’excédant pas 4 nuits.
  • - Le PAJ ne doit jamais accueillir simultanément des groupes de mineurs et d’adultes.

Hébergement
Il se fait exclusivement sous tente. Il s’agit bien là, de camper.

Coût des nuitées
Il doit rester modique afin de remplir son rôle d’intérêt général.

Responsabilité

  • - Les gestionnaires doivent souscrire une assurance spécifique pour les dommages dont ils seraient responsables
  • - La réglementation relative à l'accueil de mineurs en temps de vacances est en vigueur pour l'accueil de jeunes en ''séjours courts'' ou ''de vacances''.

Activités proposées

  • - Des activités culturelles et (ou) sportives doivent être proposées, encadrées soit directement par la structure d’accueil, soit par d’autres structures situées à proximité.
  • - L’ensemble de ces activités répond en général à un projet global d’animation.
NORMES D'AMENAGEMENT

La capacité maximale d’un PAJ est de 50 campeurs (animateurs compris).

Il existe 2 normes différentes selon la capacité d’accueil

  • - pour moins de 20 personnes
  • - pour moins de 50 personnes. Dans ce dernier cas, la DDJS présente à la commission départementale de l’action touristique (CDAT) une demande de dérogation au code de l’urbanisme.

Caractéristiques générales

  • - Les terrains sont implantés dans des espaces naturels, et respectent la végétation existante et l’environnement.
  • - Le terrain doit être clos
  • - Il n’existe pas de superficie maximale, il n’y a pas d’obligation de marquage des emplacements.

Equipements communs
Des abris en dur ou sous toile doivent être mis à disposition afin de permettre de s’abriter et de cuisiner.

Equipements sanitaires
Ils doivent être entretenus en permanence pendant la durée d’ouverture et comprendre :

Pour 20 campeurs

  • - un point minimum d’eau potable
  • - 2 WC
  • - un bac à laver avec eau chaude
  • - une douche
  • - un réfrigérateur
  • - une poubelle de 75l
  • - le ramassage des déchets doit être quotidien, sinon le stockage doit se faire dans un enclos réservé à cet effet.
  • - Ils doivent respecter les normes d’accessibilité
  • - Ils doivent être en conformité avec les prescriptions de sécurité et de protection contre l’incendie

Pour 50 campeurs, les équipements pour 20 sont doublés.

Il s’agit bien entendu d’un minimum. Il est fortement conseillé dans le cas d’une création ou d’une rénovation, d’augmenter le nombre d’appareils mis à disposition, notamment les douches et bacs, et de prévoir des lavabos.

LA PROCEDURE
  • - Il est recommandé de prendre contact avec la DDJS (Anne-Marie POTOT ou Jean-Claude MICHARD) afin d’étudier la faisabilité du projet.
  • - Un formulaire de déclaration d’ouverture doit être rempli
  • - Les pièces suivantes doivent être fournies :
    • - Une autorisation du maire de la commune concernée
    • - Le procès verbal de la visite de sécurité pour les PAJ bénéficiant d’un bâtiment en dur
    • - Un plan détaillé du site
    • - Le règlement intérieur
    • - Les statuts de l’organisme
    • - Le numéro de siret
  • - Le dossier est alors soumis aux avis de la DDASS pour l’assainissement et de la DDE pour l’accessibilité. L’établissement peut faire l’objet d’une visite commune DDASS, DDE, DDJS
  • - Si l’avis est favorable et si la capacité d’accueil est de moins de 20 campeurs, le label est octroyé
  • - Si l’avis est favorable et si la capacité d’accueil est de moins de 50 campeurs, une demande de dérogation au code de l’urbanisme est faite auprès de la commission départementale de l’action touristique (CDAT). Lorsque la dérogation est accordée, le label pour 50 peut alors être octroyé.



Anjou PAJ Vacances - adresse 49000 Maine et Loire - contact: contact@anjou-paj-vacances.com - Infos légales